Le mot communisme vient du latin « communis », qui signifie commun ou appartenant à tous. L’idéal du système communiste est une société libre, sans division ni alignement, où les gens sont à l’abri de la pénurie de toute sorte. C’est une théorie et un système d’organisation sociale basé sur l’exploitation des biens en commun, par tous. La propriété, au lieu d’être privée, devient la propriété de la communauté ou de l’État. Toute activité économique et sociale serait contrôlée par un État totalitaire; dominé par un parti politique unique et auto-entretenu.

Comme indiqué précédemment, le communisme est associé au système politique, il n’est donc pas limité à l’économique. L’idée communiste est que les organisations centralisées doivent gérer l’économie pour parvenir à une société sans classes, dans laquelle tous sont égaux.

Contrairement au socialisme, le communisme estime que c’est seulement en mettant fin au capitalisme et à la propriété privée qu’une société sans classes pourrait exister. Pour cela, ils disent que toutes les propriétés, les usines et toutes les entreprises doivent appartenir à l’Etat ou au gouvernement central. Les communistes pensent qu’un petit groupe de personnes devrait être responsable de la gestion des moyens de production.