En politique, tout est question de pouvoir ! Celui qui exerce de la politique à haut niveau ou même de manière relativement modeste a des visées de pouvoir à l’horizon. Il est rare que l’on fasse de la politique juste par plaisir : si on en fait c’est parce qu’on a des objectifs bien en vue, tel que jouer un rôle plus ou moins important dans le gouvernement en place ou dans les gouvernements à venir.

Comment exercer le pouvoir dans une société donnée ?

Qu’est-ce que le pouvoir que tout politicien cherche à atteindre? C’est avant tout un sentiment de puissance qui amplifie son « moi » et lui procure de la confiance en soi. En faisant partie d’un éventuel gouvernement, ce politicien va avoir un rôle de décideur. Il sera face à une société attendant tout de lui, ainsi que de l’équipe dont il fera partie. En fait, Cette société a besoin de politiciens un peu magiciens de sorte à lui faciliter la vie. Celle-ci voudrait tant voir son pays évoluer du point de vue économique et social grâce à ceux qu’elle a élus.

Le rôle des partis en politique

Les férus de la politique n’hésitent pas à créer des partis et à faire des campagnes de sensibilisation pour mettre en valeur leurs objectifs, obtenir un maximum d’adhérents et étoffer leurs bases en vue de rassembler une pépinière de futurs électeurs sûrs. En effet, les partis ainsi développés commencent à exposer des programmes ambitieux et promettent des monts et merveilles aux citoyens. Ainsi, chacun va se mettre à espérer obtenir une part du gateau qui se profile à l’horizon avec le représentant du parti qu’il va élire. Ce n’est pas toujours facile car la concurrence est très grande en politique et il n’est pas toujours évident que le parti pour lequel on a opté soit vainqueur aux élections.

Le parti au pouvoir

Lors des campagnes électorales, les promesses sont faciles à faire et il y a peut-être un désir réel à les appliquer a priori, mais une fois que le parti élu arrive au pouvoir, il y a parfois certains programmes qui prennent de nouvelles tournures et deviennent difficiles à appliquer. A ce moment-là, l’électeur se met à regretter le choix fait dans le bulletin mis à l’urne. D’aucuns diraient alors : c’est ça la politique !

Le mensonge en politique

Peut-on réellement parler de mensonge lorsqu’il s’agit de promesses non tenues en politique ? Il n’est pas très aisé de répondre à cette question, parce que rien n’empêche de faire des promesses si l’intention est censée être honnête initialement. Mais ce qui survient en cours de route peut faire dévier une attitude positive. Ainsi, on se demande alors si l’on a le droit de juger les hommes politiques qui ont parfois leurs raisons justifiant leurs défaillances en certains points plus ou moins importants.